Les Consorani > Découvertes archéologiques
DECOUVRIR LE PATRIMOINE GALLO-ROMAIN DU COUSERANS
 

Notre volonté de faire connaitre la période antique en Couserans s'accompagne d'un désir d'informer le plus grand nombre de visiteurs sur toutes les richesses archéologiques de nos vallées.

 

Les vestiges de cette période ont été identifiés et inventoriés au fils des siècles par des historiens et des archéologues professionnels. Peu spectaculaires pour des non initiés, ils sont néanmoins les témoignages d'un passé commun et des fondements du Couserans.

 

L'association "les Consorani" en relation avec le Syndicat du Pays Couserans a engagé une réflexion  sur la création d'un parcours destiné à découvrir et à comprendre la place et la fonction de ces divers sites. 
 
L'objectif final de ce travail est la réalisation, à l'échelle locale, d'un itinéraire de découverte du Couserans antique ainsi que d'animations "in situ" permettant de "faire vivre" ce patrimoine.

 
Le Projet.
 

Aline BILHER stagiaire, première pierre du projet

Depuis mars 2008, une jeune étudiante, porteuse de notre projet arpente les routes du Couserans. Nous suivons l'avancée de ces travaux d'analyse de la situation du patrimoine antique local et ses propositions de développement.

 

 


Pour les impatients... découvrons quelques uns de ces sites

 

...Sur les rives du Salat, une petite plaine riche et sablonneuse, ponctuée de villages et des fermes


  • L'EXEMPLE DE LA VILLA DE TAURIGNAN:
     
    situer Taurignan-vieux en AriègeEntre 1966 et 1969, des travaux de voiries au milieu du village de Taurignan-Vieux ont mis au jour des fondations antiques qui ont donné lieu à des fouilles menées par J.P. Bareille. Une partie de l'"imposante villa" fut dégagée comprenant une partie thermale avec piscine et de larges pièces décorées.
    Cette villa pourrait être à l'origine du village, le nom de ce dernier dérivant de l'anthroponyme TAURINIUS.

 

 

 

  •  
  • L'EXEMPLE DE LA PILE DE LUZENAC:

 

situer Moulis dans l'AriègePrès du cimetière, à l'entrée du village de Moulis se dresse une pile de Luzenac. Ce momument quadrangulaire, écrêté, atteint une hauteur d'environ 6.49 m pour un côté de 3.06 m. Ce qui semble être sa base, large de 4.40 m, est bâti de gros moellons de rivière noyés dans un mortier très dur.

Une niche, probablement dédiée à Mercure, dieu des voyageurs, comme cela est communément le cas, est aménagée sur une des faces orientée sud ouest. Elle présente des fragments d'enduits colorés ocres et rouges.

Les soupçons d'un "pavage", relevé en 1884, puis en 1910, n'ont pas été confirmés. Aussi l'hypothèse d'une voie romaine jouxtant la pile reste-t-elle à démontrer. Tout comme celle d'une éventuelle enceinte sacrée avancée récemment.

 

Pour en savoir plus: Carte Archéologique de la Gaule L’ARIEGE - Jean-Marie ESCUDE QUILLET, Catherine MAISSANT Fondation maison Des Sciences de l’Homme 1997